On parlait de Jimmy Hendrix chez Télédorham...

J'avais envie de faire partager cette vidéo du monsieur à Woodstock,

1969.

C'est Woodstock,
le flower power, parait-il,
pas de soucis,
amour et eau fraîche.

Humm... faut voir...

1969 c'est aussi la guerre du Vietnam,
qui tourne très très mal.
Comment en parler à Woodstock?
Dénoncer? Conscientiser?

Hendrix, lui préfère exploser l'hymne américain,
le "Star Spangled Banner",
comme on peut bruler un drapeau,
le démonter façon puzzle,
le retourner comme un gant,
en une déconstruction façon Derrida,
un effrayant Picasso époque Guernica,
en une folle improvisation free à la Coltrane,
avec tout ce qu'il y faut de turbulences,
de larsens,
de stridences,
pour faire entendre - comme en sous texte -
les bombes,
les avions,
les cris...