Et bien finalement j'y étais, avec mon carnet de croquis, au parc Floral, dans le bois de Vincennes ce samedi 14 juillet, pour écouter le fabuleux Dave Holland Quintet, avec Dave Holland (non, rien à voir avec François Hollande..) à la basse, Nat Smith à la batterie, Steve Nelson au vibraphone et aux marimbas, Robin Eubanks au trombonne, et Chris Potter (non, rien à voir avec Harry Potter, quoique...) au saxophone ténor et soprano.

dh1

Ce quintet de Dave Holland propose une musique très complexe, et cependant très festive, très abordable, joyeuse, vibrante, furieusement vivante, expansive et pratiquement dansante.

dh3

dh4

Une musique qui acceuille les rythmes venu de partout, ryhmes latinos américains, antillais, africains, ou hip hopisants.

dh6

Qui oppose ou empile ces rythmes en ruptures, en décalages, en carambolage, en déséquilibres dynamiques.

dh5

Avec aussi des harmoniques acrobatiques évoluants sur un fil tendu sur le vide.

dh7

Avec des solistes danseurs de corde, des funambules casses-cou, mais gracieux, près à tous les exploits pour nous éblouir.

dh8

Chris Potter, au saxophone, fut encore une fois immense.

dh9

Nat Smith, à la batterie, semble devenir une immense musicien, un tigre dans le moteur du groupe.

dh10

Robin Eubanks cita "La Marseillaise" dans un de ses solos, avec beaucoup de justesse et d'à-propos!

dh11

Sans doute l'un des plus beau groupe de jazz en activité en ce moment, avec des idées novatrice, ne refaisant pas le jazz du passé, mais un jazz pour aujourd'hui et demain, au son proprement inouïe,

dh13

un son unique et puissant, et une joie communicative de jouer et d'inventer.

dh14dh15

En première partie, il y avait le sextet de Ricky Ford, avec Bobby Few au piano...Bon, bof, avec un son vraiment pas très fameux...

ricky_ford

Ces quelques dessins pour faire enrager encore d'avantage Télétubs qui n'y fut pas!