Joe Zawinul est mort.
Il s'est engagé "en un chemin silencieux",
-"In a silent way" du nom de sa plus belles composition.-

Le voici aux claviers,
- avec un petit chapeau rigolo -
en 1991 à Paris,
accompagnant Miles Davis - revèche mais classe -
avec toute une équipe de joueurs de très haut niveaux (héhé!),
Wayne Shorter au sax soprano, Kenny Garret au sax ténor,
et Richard Patterson bassiste inconnu, bien que très bon...

Il s'agit de "It's about that time",
un morceau hypnotique avec sa rythmique de cymbale métronomique,
qui incline en cours de route vers le funk de bon aloi...

Ce morceau figure justement sur l'album "In a silent way"datant de 1969.
c'est dans cette période, avec Miles Davis,
que Zawinul à donner, à mon avis, le meilleur de lui-même,
Le jazz world planant de Weather Report étant moins mon truc.

Drôle de parcours, en tout cas, pour Josef Zawinul,
né dans la campagne autrichienne en 1932,
peu avant l'anschluss,
ce qui prédispose peu au jazz, on en conviendra...