tcc_1

tcc_2
tcc_3

tcc_4
tcc_5

tcc_6
Samedi et dimanche dernier, grand week-end de Taï-chi-chuan.
Cette fois, je suis de l'autre côté de la barrière,
et j'aide mon prof à encadrer un stage de débutants.

J'apprends aux petits nouveaux les arcanes de "la forme",
cet enchaînement de 84 mouvements aux noms souvent fort poétique :
"La grue blanche déploie ses ailes"
"L'aiguille au fond de la mer"
"Repousser le singe"
"Le vol des nuages"
"Reporter le tigre à la montagne"
"La fille de jade lance la navette"
"Repousser le singe"
"Séparer la crinière"
"Caresser l'encolure du cheval"
"Former les sept étoiles"
"Frapper les oreilles du tigre"
"Le coq d'or se tient sur une patte"
"Balayer le lotus"
"Chevaucher le tigre"
"Le serpent qui rampe"...