cornu
J'avais promis à la petite de lui montrer de vrais dinosaures,
du moins leurs vrais os,
puisqu'aussi bien elle ne parvenait jamais à se souvenir si ce sont les dragons qui ont existé,
ou bien si ce sont les dinosaures qui n'existent que dans les histoires,
ou bien l'inverse...

Enfin bref,
ne remettant pas une fois encore cette promesse,
nous nous sommes transportés cyclopédiquement, ce dimanche,
à cet étonnant Musée d'Histoire Naturelle du Jardin des Plantes,
un dinosaure, lui-même,
puisque le dernier représentant, peut-être,
de ces musées poussiéreux (réellement!),
vieillot au possible,
menaçant ruine,
avec des étiquette écrites en véritables pattes de mouches,
à la main et à la sergent major,
par des savants chenus,
voici près de deux cents ans...

Ce qui a un certain charme désuet, d'ailleurs, reconnaissons-le.

En ces lieux trônes en majesté des Tyrranosaures criants de vérités,
des Diplodocus en majesté,
des cerfs géants,
des Iguanodons,
des tigres à dents de sabres, etc...

Tous ce fatras d'os et de crânes sur des hauteurs vertigineuses n'a pas été sans créer des frayeurs à la petite!

Juste eu le temps de dessiner vite fait ce crâne pas banal,
de cerf préhistorique aux cornes immenses,
vastes comme les branches d'un arbre,
ce qui semble le faire sourrire,
mais un peu jaune...