100809

Soul Power

James Brown est dans un avion.Avec lui, BB King, Celia Cruz, Tito Puente, The Crusaders font la nouba au dessus de l'Atlantique.L'avion ne tombe pas à l'eau,se pose dans un Kinshasa couvert de portraits géants de Mobutu.À la descente de l'avion Muhammad Ali les accueille. On dirait une histoire de fou,un drôle de rêve, un drôle de trip,un délire éthylique, une hallucination...Mais non, c'est l'odyssée véridique que relate "Soul Power", film-documentaire de Jeffrey Levy-Hinte. Reprenons :en  1974, l'un des plus... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

030809

"Whatever Works" de Woody Allen

Le film commence par la rencontre de Boris Yellnikoff - interprété par Larry Charles -, un vieux bougon caustique,un misanthrope sympa,un libre penseur se prétendant quasi prix Nobel de physique ,et de Melody - interprétée par Evan Rachel Wood - , une jeune fugueuse qui débarque à New York, jolie mais pas fute-fute,pétrie d'idées toutes faites et de préjugés, transmis par ses réacs de parents.Boris Yellnikoff  vit seul, il consent à héberger provisoirement Melody, affamée, seule, gelée.Deux solitudes aux valeurs antagonistes se... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 21:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
180908

Rumba!

... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 21:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
270608

Wonderful town

C'est Takua Pa, une petite ville du littoral thaïlandais, avec ses belles plages de sable fin,sa mer d'émeraude et ses palmiers. Etrangement, ce n'est pas grouillant de touristes mais désert et vide... C'est que l'action se situe trois ans après le passage de l'effroyable tsunami qui a tué 8000 personnes dans cette ville... En témoigne encore de grands compexes hôtelier détruits que des ouvriers reconstruisent. Ton est un jeune architecte qui... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 19:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
150308

There will be blood

1889. Dans les plaines désertiques de Californie, où les paysans peinent à faire pousser de maigres patates, se font face deux monstres d'ambition, deux grands prédateurs de nature très différentes. D'une part Daniel Plainview (Daniel Day-Lewis), que l'on voit tout d'abord racler le fond d'un puit obscur, à la recherche des toutes dernières traces d'une mine d'or. Il arrive un peu tard, c'est la fin de la ruée vers l'or. Mais l'heure a sonné pour la fièvre d'un or nouveau, celle de l'or noir, du pétrole. C'est... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 10:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
260108

No Country for Old Men

Des plaines immenses, arides, désertes et brûlantes, à la frontière entre le Texas et le Mexique. Un certain Llewelyn, habillé à la cow-boy chasse dans ces plaines( joué par Josh Brolin). Plus loin, des trafiquants de drogue mexicains occis, criblés de balles. Une valise de gros biftons au milieu de ces macchabées. Llewelyn se dit que, ma foi, cet argent arrangerait bien ses affaires. Et puis, tant qu’à faire - on n’est jamais trop prudent - autant prendre quelques flingues aussi. Et là ça se gâte tout de... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 23:44 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
021107

La forêt de Mogari

« La Forêt de Mogari » de Naomi Kawase (2007) « La forêt de Mogari » est une expression japonaise qui désigne le période, mais aussi le lieu du deuil, qui, éthymologiquement signifierait « la fin du deuil »… C’est une maison de retraite à la campagne, une maison de retraite de style expérimentale, à l’encadrement chaleureux, où « il n’y a pas de règles formelles » . Elle se trouve à la lisière d’une immense forêt. Il y a là, entre autres, Sigeki, un vieil homme sombre et malheureux, rendu à moitié fou par la mort... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 00:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
180907

Spéciale dédicace

Nouvelle Vagueenvoyé par laperitel Juste une blague. Une vidéo qui nous a fait mourir de rire, Jeankry et moi, cet été. En plus, c'est un clin d'oeil, même très tardif, à Antonioni et Bergman. - Mais si, je les aime bien, quand même...-
Posté par roudodoudourou à 22:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]