181008

Le temps où nous chantions

Deux hommes sont en scène. L'un chante des lieder, l'autre l'accompagne au piano.Ils sont frères et la musique est merveilleuse. Mais il y a une gêne, un trouble dans le public.Pourquoi?Parce que ces deux-là ne sont pas vraiment blancs. Et même un peu noirs.Pire encore, ils sont métis.Ils ne devraient donc pas jouer cette musique, pense le public, blanc, forcément blanc.Ce n'est pas "leur" musique.Mais la nôtre.Ainsi commence le roman-fleuve, le roman-torrent, plutôt, de Richard Powers : "Le temps où nous... [Lire la suite]