200709

La Princesse de Clèves

Mlle de Chartes est très belle, d'une beauté rare et remarquable.Le Prince de Clèves la rencontre alors qu'elle n'a que 16 ans. Immédiatement subjugué par sa beauté, il la demande en mariage.Si Mlle de Chartes respecte cet homme honnête et droit,elle n'en n'est cependant pas amoureuse – elle ne l'a encore jamais été, amoureuse  -.Si elle n'aime pas le Prince de Clèves, elle ne le hait pas non plus.Aussi elle se marie et devient Mme de Clèves, La princesse de Clèves, donc.Le duc de Nemours est beau,d'une beauté incomparable,et... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 22:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

020409

Un bon bouquin et dodo!

À paraître dans le BABAR (Bayard presse) de juin prochain.
Posté par roudodoudourou à 14:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
180209

La Vareuse Blanche de Herman Melville

"La Vareuse Blanche", c'est un roman, basé sur l'expérience vécue de Melville.Le 1 7   a o û t   1 8 4 3 ,  le jeune Herman Melville  e m b a r q u e  comme gabier, c'est à dire comme  simple matelot,à bord d'une frégate de guerre des États-Unis.Le voyage durera un an, de Hawaï à Boston, via le Pacifique et l'Atlantique, en passant par le terrible Cap Horn.Ce n'est pas la première expérience de matelot de Melville, qui s'est engagé dès 1839, à 23 ans, comme mousse dans la marine... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 21:52 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
181008

Le temps où nous chantions

Deux hommes sont en scène. L'un chante des lieder, l'autre l'accompagne au piano.Ils sont frères et la musique est merveilleuse. Mais il y a une gêne, un trouble dans le public.Pourquoi?Parce que ces deux-là ne sont pas vraiment blancs. Et même un peu noirs.Pire encore, ils sont métis.Ils ne devraient donc pas jouer cette musique, pense le public, blanc, forcément blanc.Ce n'est pas "leur" musique.Mais la nôtre.Ainsi commence le roman-fleuve, le roman-torrent, plutôt, de Richard Powers : "Le temps où nous... [Lire la suite]
070708

Comment c'était

Anne Atik"Comment c'était : souvenirs sur Samuel Beckett"(Points-Seuil) L'auteur, la poétesse américaine Anne Atik, a connu Samuel Beckett par l'intermédiaire de son mari, le peintre Avidgor Arikha, qui était un ami très proche de Beckett depuis le début des années 50. Ils rencontrent très régulièrement "Sam", jusqu'à sa fin 1989, dans une maison de retraite... Que font-ils ensemble?D'abord, à la Closerie des Lilas, à la Coupole, ils boivent sec, très, très sec... Ils... [Lire la suite]
Posté par roudodoudourou à 11:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,